Le Projet vu par nos journalistes intervenants

Projet Vincent Coquaz

"Sur 3 ou 4 séances, l'objectif qu'on fixe (systématiquement en lien avec les encadrants, que ce soit des enseignants ou des animateurs par exemple) est en général double. Dans un premier temps, celui de la première séance, il s'agit d'essayer de faire découvrir aux élèves ce qu'est le journalisme, et comment fonctionne une rédaction d'un journal papier, à travers mes expériences et un jeu de questions/réponses. J'utilise fréquemment mes voyages à l'étranger (notamment un reportage photo en Corée du Nord) à la fois pour capter leur attention mais aussi pour introduire les notions de liberté de la presse et de liberté d'expression en France et dans le monde.

Si les séances suivantes dépendent du groupe, du temps imparti ou des objectifs propres aux enseignants, nous avons plusieurs fois mis en place une conférence de rédaction avec les élèves. Il s'agit ici pour les élèves de choisir collectivement les sujets qui leur semblent les plus importants et/ou intéressants pour construire la Une d'un journal fictif destiné à d'autres élèves du même âge. Si nous leur proposons généralement une liste de sujets auxquels ils auraient pu être confrontés (à la télévison ou sur les réseaux sociaux par exemple), ils peuvent également proposer des sujets qui les intéressent. Dans un deuxième temps, les élèves travaillent en petits groupes pour chercher différentes sources d'information sur les sujets sélectionnés, et ainsi vérifier les différentes informations, avant de construire la Une."

Projet Charlotte Pouch

L’ATELIER PÉDAGOGIQUE

"J’interviens régulièrement avec passion au sein de collèges, lycées, IUT autour des questions liées au travail, au sport, aux questions de société.

Avec les adolescents nous formons une équipe où chacun s’exprime librement avec pour objectif de «faire ». L’atelier pédagogique c’est aussi un moyen de donner aux élèves l’envie d’aller vers le récit, de le mettre en image ou en son, d’en être les témoins mais également les artisans.

Il me semble nécessaire, utile d’impliquer les adolescents dans les images auxquelles ils sont confrontés, de leur donner la parole, de travailler leur créativité. Parler des autres, de soi, de l’intime avec l’objet caméra - enregistreur, c’est leur permettre de se rendre compte de l’universalité de leurs questions. C’est aussi les mettre en valeur, bousculer des clichés et leur donner accès à un type de création, d’écriture vers lequel ils ne vont pas toujours naturellement.

Je m’adapte au programme, volonté des élèves et du professeur tout en les encadrant au plus près afin de produire un reportage, un portrait… le plus qualitatif, dans un temps proposé."

Projet Clémence Leleu

"Concernant mes interventions pédagogiques, j’aimerais les ancrer sur la question du territoire. Trouver avec les élèves un moyen de raconter le quotidien (que ce soit dans le collège / lycée ou dans la commune) pour montrer qu’il se passe bien plus de choses traitables médiatiquement dans leur quotidien qu’ils ne le pensent. 
Mais avant de mettre en place les ateliers sur le terrain, je pense dédier la première demi-journée aux questions pratiques et éthique du journalisme : qu’est ce qu’un journaliste, qu’est ce qu’une source, qu’est ce qu’une fake news, comment rédiger un article ( hiérarchie de l’information) le poids du choix des photos dans la couverture d’un élément d’actualité… Mais aussi évoquer avec eux la façon dont ils consomment l’information, ce qu’ils pensent des journalistes, quelle image ils ont de ce métier… 
Je tiens avant toute chose à ce que ces séances soient les plus horizontales possibles pour que le savoir s’échange, car nous avons tous des choses à apprendre les uns des autres. Il est aussi important que tout le monde ait un rôle dans le processus de création. J’interviens dans le cadre scolaire mais mon intervention n’a pas pour but de leur donner des notes en fonction de la qualité de leur travail. Il est plus question de leur ouvrir une nouvelle fenêtre sur le monde, de redonner confiance à certains, de faire naître des envies chez d’autres… 
En fonction de l’âge des élèves, je pense partir davantage sur la rédaction d’un article ainsi que sur des galeries de photos. Pour les plus âgés, il est tout à fait possible de créer un diaporama sonore. Avec toujours cette idée que tout le monde doit se sentir à l’aise durant le temps de la résidence. Ceux qui ont des petites difficultés à l’écrit sont souvent très à l’aise avec un appareil photo à la main. 
À la fin de la résidence, j’aimerai publier les articles sur un petit blog, afin qu’ils puissent diffuser leur travail auprès de leurs amis, de leurs familles et surtout qu’il soit consultable par tous. "

IMAGE'IN

ÉDUCATION À L'IMAGE ET AUX MÉDIAS
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
Image'IN
19 Rue Arago ZAC de Ther
60000 Beauvais
Tél : 03.44.05.70.50

© 2023 by James Morgan. Proudly created with Wix.com